top of page

Photographie 'Abstractive' vous dites ?


( Tentative pour éclaircir la question : « Qu-est-ce qu’une photo abstraite ? » )



La question de savoir ce qu’est une photographie abstraite fait l’objet de débats souvent animés au sein de la communauté des photographes. Voici, rapidement résumés, les quelques points qui alimentent ces débats ainsi que mon point de vue sur le sujet.


En général, il y a consensus sur le fait que dans une photo abstraite, ce n’est pas le sujet lui-même qui capte l’attention mais plutôt les différentes propriétés graphiques de l’image obtenue. Les formes, les couleurs, les lignes ainsi que les textures sont le plus souvent cités parmi ces éléments graphiques qui attirent l’œil en priorité lorsque l’on regarde une photo abstraite.







Le consensus s’effrite assez rapidement lorsqu’il est question de savoir si, dans une telle photo, nous devrions ou non reconnaitre le sujet principal.





Pour certains, la réponse à cette question est de-facto négative. Les raisons évoquées d’une telle position découlent souvent du lien que ces photographes font avec l’art abstrait pictural, lien qui, pour ces derniers, irait de soi.









Pour d’autres, une photo ne perd pas sa qualité abstraite même si on peut très bien reconnaitre le sujet la composant, pour autant que ce dernier ne fait pas dominer l’intérêt de la photo.







Personnellement, au-delà ce dilemme entre reconnaitre ou pas le sujet principal, je crois qu’une photo abstraite est d’abord une photo qui :


- S’adresse à notre imaginaire

- Provoque un questionnement





Et la photographie abstractive ?



En photographie, il est souvent question de différentes démarches artistique, ou approches dans la manière qu’un photographe procède pour s’inspirer dans ses créations. La démarche contemplative est un exemple bien connu. ( Particulièrement bien documentée et enseignée par Michel Proulx au Québec).


Pour moi, la photographie abstractive est une démarche artistique qui se sert et exploite l’aspect ‘abstractif’ intrinsèque à la photographie en général. Le mot ‘abstractif’ doit être pris ici au sens ‘faire abstraction de quelque chose’.


Le premier aspect abstractif dans l’acte de prendre une photo est d’abord le cadrage. Car toute photographie, quelle qu’en soit la catégorie ( paysages, portrait, animalier, documentaire, etc.. ) est le résultat d’un cadrage, donc d’un choix entre ce que l’on veut garder dans le cadre et ce que l'on veut exclure dans la scène devant nous. Bien sûr, ce degré ‘d’abstraction’ est très variable selon le type de photos et le choix artistique du photographe.


Un deuxième aspect abstractif de toutes photographies est l’ensemble des propriétés optiques de l’appareil photo lui-même. L’objectif optique d’une caméra filtre le réel d’une façon différente que le fait l’œil humain. La profondeur de champ et la perspective sont parmi ces deux phénomènes qui font en sorte que ce que l’appareil photo produit comme image est différente de ce que notre œil perçoit devant une scène quelconque.


La démarche abstractive est donc une approche utilisant volontairement ces caractéristiques indissociables de l’acte photographique et dont le résultat peut produire une photo tout aussi bien ‘abstraite’ au sens art pictural ( et dans laquelle aucun sujet n’est reconnaissable) , qu’une photo plus figurative où l’on pourrait reconnaitre le sujet principal.


Et pour vous ?


Je vous invite à commenter cet article pour me faire part de vos idées et commentaires.






122 vues1 commentaire

Posts récents

Voir tout

1 Comment


Test de commentaire

Like
bottom of page